Belle surprise

Ah, comme toujours sur les photos de famille, il y a l’indiscipliné qui montre ses fesses plutôt que sa face! Je vous présente la fratrie au grand complet: sept renardeaux déjà bien éveillés et turbulents qui se font peur de tout: un oiseau, le vent dans les herbes…. Tout est prétexte à vite se cacher dans la tanière pour en ressortir dans les deux secondes qui suivent. Les mulots vont pas être à la fête. Bon courage aux parents pour nourrir cette tribu.  Le paysan du coin pourra les remercier de leur contribution à éliminer les rongeurs de ses champs!

 

Activité à haut risque

La Mante religieuse (Mantis religiosa) est un insecte carnassier (et même cannibale) diurne de la famille des Mantidae

La taille de la mante religieuse femelle est nettement plus imposante que celle du mâle avec ses 7-8 cm contre 5 cm. Les deux sexes sont en mesure de voler.

L’insecte se caractérise par une tête triangulaire orientable à 180°. Avec des yeux protubérants composés et à trois ocelles, la mante religieuse jouit d’une vue exceptionnellement bonne pour un insecte.

Elle se nourrit essentiellement d’insectes qu’elle attrape avec ses pattes avant (dites ravisseuses) en pratiquant la chasse à l’affût.

De couleur verte ou sable, et de par son immobilité, elle passe souvent inaperçue dans le paysage.

La reproduction a lieu en automne. L’accouplement à lieu d’août à octobre et la ponte de septembre à novembre

La femelle va pondre de 200 à 300 oeufs dans une oothèque. Ceux-ci écloront au printemps pour donner une mante adulte après plusieurs mues. Lorsque la femelle est gestante, elle ne peut plus voler et se déplace à l’aide de ses pattes arrières.

Puisque le moment est propice, je suis donc allée arpenter une prairie bien ensoleillée à la recherche de quelques sujets qui seraient suffisamment conciliants pour se laisser immortaliser et je dois bien avouer que je n’ai pas été déçue !!!!

Parmi un certain nombre de spécimen, j’ai suivi en particulier cette femelle gestante découverte hier matin et qui est sagement restée sur son buisson vu son état.KM7C0534

Femelle gestante

Sur le même buisson, juste un peu plus bas, j’y ai découvert un peu plus tardivement un individu de couleur sable qui prenait ses distances dès que Madame faisait mine de se déplacer dans sa direction.

KM7C0421 Ce mâle (sable) a passé la journée dans le même buisson que la femelle (verte).

  Hier, en toute fin de journée, lors de mon dernier passage avant de quitter la prairie, il y avait accouplement. Celui-ci peut durer plusieurs heures et il n’est pas rare que la belle déguste Monsieur car elle a un besoin accru en protéines puisque la ponte intervient peu de temps après l’accouplement.

KM7C0869

Accouplement de mantes religieuses

Ce matin Madame était à nouveau seule sur son buisson et l’histoire ne dit pas si Monsieur s’en est allé vers une autre belle a féconder ou si…..

KM7C1116

Mante religieuse femelle, ce matin, après l’accouplement